Kyoto (1696)

Kyoto (1696)

Antananarivo (blason)

Antananarivo (blason)

Tokyo (1886)

Tokyo (1886)

TEXTES DISPONIBLES

VILLES

Antananarivo

 

« Voilà. Ça commence ici. C’est abrupt, très abrupt. Ça surgit. Un infini de cailloux et de crêtes. Antananarivo naît ici dans la fureur des montagnes. C’est un événement. »

 

Tokyo

« Fluide et organisée en surface, Tokyo est fougueuse et syncopée dans ses bas-fonds. Dès que l’on s’en approche un peu, on est surpris de constater à quel point c’est un bordel inénarrable qui sous-tend cette apparence de rationalité.  »

 

Kyoto

« Au bord de la Kamogawa, la douceur du soir, les reflets des lampions sur l’eau, la rumeur des convives sur les terrasses et jusqu’au babil incertain de l’eau, tout fait de la ville un havre de paix au milieu de la tempête. Là, le vol du héron reprend ses droits. »

 

 

« Hiroshima est, si je puis dire, la lime la plus dure à laquelle je me suis frotté, celle qui va à l’essentiel. »​

Ôe Kenzaburô, Notes de Hiroshima

Shanghai

« Cointreau, Rhum, jus de citron, d’orange, Gin, Vodka et Ginger Ale. Le meilleur cocktail de Shanghai. Et à volonté s’il vous plaît ! Privilège happy hour. Croyez-moi, vous en verrez de toutes les couleurs ce soir.  »

 

 

Séoul

«     What ? Who are you ? 

Tu ne sais plus, tu n’es plus qu’une ombre parmi les ombres de l’abribus, tu contemples la rose à sept pétales de la tour Shinsegae qui éclaire ce crépuscule de typhon en clignotant... »

Tokyo

« Chaque fois que j’aborde à Tokyo, me revient à l’esprit un conte africain, entendu je ne sais plus où et que j’ai intitulé à ma fantaisie « Le Bébé monstrueux ou La Naissance Extraordinaire ».  »

 

 

©2014-2020 by Michaël Ferrier/Tokyo-La-Lézarde. All rights reserved.

 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus