Louis-Ferdinand

CÉLINE

ルイ=フェルディナン・セリーヌ

(1894-1961)

- « Orality and morality : Céline, le Créole malgré lui »

 

Les Vases Communicants: Orality and Writing in French and Francophone Literature,

International Conference,

New York, Columbia University, 1998. 

 

- « La chanson dans l’œuvre de Céline »

 

Classicisme de Céline,

actes du Colloque international

de l’Abbaye d’Ardenne,

Tusson-Paris, éd. Du Lérot-IMEC, 1999,

p. 123-144.

 

- « Le Musicien du roman »

 

Actualité de Céline,

études réunies par Alain Cresciucci,

Tusson, Du Lérot éditeur, 2001,

p. 27-45.

 

- « Céline au Japon »

 

L’Année Céline 1999,

Tusson-Paris, éd. Du Lérot-IMEC,, 2000,

p. 201-207.

 

- « Agitation dans le bocal : Sartre-Céline,

ou le génie des turbulences »

 

 L'Héritage de Jean-Paul Sartre,

actes du Colloque international

"Que faire de Jean-Paul Sartre ?

Perspectives philosophiques et politiques",

Ishizaki Harumi & Sawada Nao (éd.),

Tokyo, Aoyamagakuin Shuppansha, 2001,

p. 173-187.

 

- « Céline-Perec : le match du siècle. Poids lourd contre poids léger »

 

Céline : pesanteur et féerie

Colloque international de Prague (juillet 2000), Paris, Ed. Soc. d'Etudes Céliniennes, 2001,

p. 139-155.

 

 

- « Balzac, Céline et Romain Rolland :

la partition, entre la musique et le roman »

 

Analyse musicale,

revue de l’agrégation de musique,

N°41, Paris, 2001, p. 66-76.

 

Repris et remanié dans « Vie et usages de la marge : la partition littérature-musique »,

in Philippe Forest & Michelle Szkilnik (eds.), Théorie des marges littéraires,

Nantes, Ed. Cécile Defaut, 2005

p. 237-252.

 

L'article d'Analyse musicale, malheureusement difficile à se procurer, comprend les partitions musicales analysées.

 

- « Les romans de Céline sont-ils racistes ? »

 

L’Infini, N°80,

Paris, Gallimard, 2002,

p. 40-56.

 

- « Céline chez les Grecs »

 

La Démesure,

actes du Colloque international

de la Bibliothèque nationale de France (2002),

Paris, Société d’Etudes Céliniennes, 2003,

p. 109-125.

Texte repris et complété dans

L'héritage gréco-latin dans la littérature française contemporaine (dir. Bénédicte Gorrillot), Genève, Droz, p. 295-310

 

- Céline et la chanson :

du Grand Opéra à la chanson populaire, en passant par l’opérette, l’opéra-comique, l’opéra bouffe, la féerie et autres fredaines... - de quelques oreilles que la poétique célinienne prête aux formes chantées

 

Tusson, éd. du Lérot, 2004,

528 p et 40 p hors-texte, 85 illustrations

 

- « Je pense souvent à Louis-Ferdinand Céline »

 

Compte-rendu du livre de Sture Dahlström,

Art Press N°329, 2006.

 

- « L’influence de Céline sur la littérature française contemporaine »

 

Table ronde

Michaël Ferrier, Hédi Kaddour et Yves Pagès,

Céline à l’épreuve,

dir. Philippe Roussin, Alain Schnaffer

et Régis Tettamanzi,

Paris, Ed. Honoré Champion, 2016,

p. 313-330.

 

- « "À côté de la plaque" :

Comment les romanciers écrivent l'Histoire,

 une comparaison Proust-Céline »

 

Comment la fiction fait histoire :

emprunts, échanges, croisements,

textes réunis par Noriko Taguchi,

Paris, Ed. Honoré Champion, 2016,

p. 211-223.

 

 

  • facebook-square
  • Twitter Square
  • google-plus-square

©2014-2020 by Michaël Ferrier/Tokyo-La-Lézarde. All rights reserved.

 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus