1/9

ようこそ

JAPON

KUROSAWA

黒澤 明

       « un regard qui ose affronter le réel le plus cru sous tous ses aspects jusqu’à la limite du supportable. »

Hervé Couchot 

YAPOU, BÉTAIL HUMAIN

沼正三

       Étonnant destin pour ce livre, classé parmi les « 53 livres qui ont fait trembler le Japon », et dont le but proclamé est « d’ignorer tous les tabous de la société »...

Michaël Ferrier

LES ÉCRIVAINS DE L'IRRÉPARABLE

ロベール・アンテルム / 大江 健三郎

       « Hiroshima est, si je puis dire, la lime la plus dure à laquelle je me suis frotté, celle qui va à l’essentiel. »​

Ôe KenzaburôNotes de Hiroshima 

Michaël Ferrier

TRADUIRE LA LITTÉRATURE JAPONAISE EN FRANÇAIS

翻訳

      « Le rapprochement authentique ne s’obtient qu’au prix d’un décentrement conscient vers cet autre paysage intérieur. »

Corinne AtlanEntre deux mondes

OZU ET LES CERISIERS

小津 安二郎

       « Enfin, à un moment où il ne pensait plus aux fleurs de cerisiers, il les découvre un matin, minuscules, des pointes blanches accrochées aux bras noirs des arbres, comme de petites billes de coton : la floraison a commencé. »

Marc Pautrel,  Ozu 

BUTOR JAPONAIS

ミシェル・ビュトール

       « Après le Cygne de Cambrai (Fénelon), celui de Mantoue (Virgile), ou encore l’Aigle de Meaux (Boileau), voici que s’envole dans le ciel de la littérature le Héron du Japon.  »

Michaël Ferrier,  Petit portrait de Butor en volatile japonais 

DE L'INFRA-ORDINAIRE AU SUPER NORMAL

深澤 直人

       Le Japonais Naoto Fukasawa est devenu designer au moment où l’Archipel connaissait la bulle économique spectaculaire de l’après-guerre pour se transformer en société d’hyper-consommation. Le Super Normal se présente ouvertement comme une critique de la société de surproduction et de ses mécanismes s’appuyant sur des « formes de manipulation esthétique qui stimulent l’urgence de l’achat » (Morrison).

Michaël Ferrier

LE JAPON DE MARYSE CONDÉ

マリーズ・コンデの日本

       « Raison du voyage ? Ni commerçante. Ni missionnaire. Ni touriste. Touriste peut-être. Mais d’une espèce nouvelle. À la recherche de soi-même. Les paysages, on s’en fout. »

Maryse Condé, Le Monde à l'envers ou l'Empire des Signes revisité 

PERFORMANCES(S) : GUTAI EN PERSPECTIVE

具体

       Affirmer l’autonomie créatrice de l’individu vis-à-vis de la société de masse et du poids de la forte empreinte laissée par le nationalisme des années de guerre dans la société japonaise.

Yves Millet 

NAKAGAWA HISAYASU - LA THÉORIE DU « DOUBLE ÉCLAIRAGE »

中川 久定

 

       Pour donner une chance à quelque rencontre d’exister, à quelque dialogue de se nouer, il faut trouver un troisième lieu d’où l’on puisse éclairer, à l’aide du « double éclairage », les présupposés et les impensés des deux partis. C’est dans cette « position médiane » – ni japonaise ni française, ou en même temps l’une et l’autre – , qu’il a choisi de se situer.

Michaël Ferrier

AKASEGAWA GENPEI - L'ÉCOLE D'OBSERVATION DE LA RUE

 赤瀬川 原平/路上観察学会 / 路上

       Leur méthode : la déambulation, voire l'errance, la promenade au hasard dans la ville. Leurs outils : des carnets de notes et de croquis, des appareils photographiques. Leur but : trouver, photographier, nommer. Leur cible privilégiée : les déviances ou les décalages qui parsèment la ville et auxquels on prête généralement peu d'attention : une porte qui s'ouvre sur le vide au dernier étage d'un immeuble, des escaliers qui ne mènent nulle part.

Michaël Ferrier

 

KON WAJIRŌ - LE MODERNOLOGUE 

 今 和次郎 

       Kon Wajirō est le fondateur de la « Modernologie », une réflexion fondée sur l'observation minutieuse, l'enregistrement systématique (notamment par le dessin) et l'analyse critique de la vie "moderne". La diversité de ses centres d'intérêt, la richesse et l'originalité de ses techniques d'observation, l'envergure ainsi que l'acuité de ses analyses, font de Kon un formidable sismographe des mutations en cours dans le Japon du XXe siècle.

Michaël Ferrier

SHIGA NAOYA ET LA LANGUE FRANÇAISE

 志賀 直哉

       En 1946, dans un Japon traumatisé par la défaite et qui ébauche sa reconstruction, le grand écrivain Shiga Naoya, surnommé « le dieu du roman », fait une étonnante proposition : adopter le français à la place du japonais comme langue nationale. On trouvera ici la première traduction - partielle - de ce texte à la fois insolite et important.

Michaël Ferrier

LE BUNRAKU DE BARTHES

  文楽

       De même qu’il existait, quelque part en Europe, une scène déjà radicalement affranchie de l’emprise illusionniste propre à ce théâtre « petit-bourgeois  » que Barthes n’avait cessé de fustiger, il existait « quelque part dans le monde (là-bas) », un pays où l’utopie des signes se trouvait pleinement, et comme immédiatement réalisée : le Japon.

François Bizet 

LA DÉCOUVERTE OCCIDENTALE DU BOUDDHISME

仏教

       Ce texte présente une vision complètement neuve de la découverte du bouddhisme par l'Europe et, pour la première fois, décrit les protagonistes et les sources les plus influentes de la première phase de cette rencontre capitale entre l'Est et l'Ouest.

Urs App 

Ikebana de printemps

LE LANGAGE DES FLEURS

生花

             « Chaque matin, le bouquetier aux yeux bridés me laissait un peu de sa science : ne coupez jamais une tige au sécateur, disait-il, cela écrase les vaisseaux et empêche l'eau de monter ; servez-vous d'un rasoir. Ne cueillez jamais les fleurs des jardins dans la journée, mais à l'aube et le soir. »

Paul Morand 

Ikebana Teshigahara.jpg

IKEBANA

生花

             Ce film de 1957, réalisé par Teshigahara Hiroshi (prix spécial du jury au Festival de Cannes en 1964), porte sur l'arrangement floral au Japon. Un documentaire historique tout à fait instructif, qui se mue progressivement en un somptueux poème visuel et sonore.

Teshigahara Hiroshi 勅使河原 宏

Teshigahara Sôfu 勅使河原 蒼風

Mizoguchi.jpg

MIZOGUCHI

​溝口健二

             Le cri du chrysanthème convoque à l’exposition des procédés d’extinction qui sont le propre de la traduction et de la photographie les voix de Pier Paolo Pasolini, de Mizoguchi Kenji, et celle, capitale, de l’albatros.

Mizoguchi Kenji 溝口 健二

Nathanaël

Oshima

ŌSHIMA

大島渚

             R., le condamné à mort coréen de Koshikei (La pendaison, en français), un film de 1968 basé sur un fait divers qui a mobilisé l’intelligentsia japonaise contre la peine de mort, pose la question au moment de sa reprise de conscience, après son assassinat par l’État, et avant sa reprise : « Qu’est-ce qu’une nation ? »

Ōshima Nagisa 大島 渚

Nathanaël

Hiroshige,_Mer_intérieure.jpeg

LA MER INTÉRIEURE

瀬戸内海

             Une profusion d'îles escarpées, de toutes dimensions ; des collines, des rochers ayant des formes de montagnes. (...) Tantôt l'eau lisse brille loin, au fond d'un chenal tout en dédales, jusqu'au pied, semble-t-il, de vraies hautes montagnes bleues ; tantôt elle s'étale en vastes carrefours que découpent des promontoires aux arêtes vives et que peuplent rochers et barques de pêche. 

Charles Vildrac

Sengai.jpg

ART JAPONAIS

日本のアート

             La peinture, la statue, le temple ne sont pas isolés dans l'espace ; ils sont rattachés par un lien profond et mystérieux aux rivières, aux rochers, au vent. Et ceux-ci à leur tour sont en communion avec les ancêtres. Si bien qu'une simple ligne de peinture, un toit de temple, un geste ou un cri d'acteur, expriment le Japon tout entier.

Nikos Kazantzákis

Scène_de_Zorba_le_grec.jpg

RIRE JAPONAIS

日本の笑う

             Le peuple japonais, austère, qui parle avec mesure, et qui a comme aucun peuple au monde, le sens de la responsabilité, le peuple japonais sait rire. Justement parce qu'il a un sens si tragique de la responsabilité ? La veine du rire est si riche dans les poitrines japonaises que des siècles entiers de jeûnes confucéen et bouddhique n'ont pu l'épuiser.

Nikos Kazantzákis

ikebana-Ecole Sogetsu.jpg

L'ART DES FLEURS

活花

             Tracez dans les occupations de la journée une ferme parenthèse, confrontez-vous pendant trente ou quarante minutes à la grâce fragile de quelques rameaux : c’est assez pour sentir à l’aspect des verdures et des pétales le cœur s’alléger peu à peu des tracas. 

 

Maurice Pinguet

Conducteur_de_rickshaw_au_repos_à_Kuruya

DE LA MONARCHIE DES HABSBOURG AU PAYS DU SOLEIL LEVANT

ハプスブルク帝国と日本

       Julian Fałat et Emil Orlik font partie de ces artistes européens qui ont été influencés par l’art japonais, l’un en 1885, l’autre en 1900-1901, et se sont rendus dans l’archipel. Au-delà de leurs origines, tous deux sont de purs produits de l’empire multiethnique des Habsbourg qui, à la fin du XIXème siècle, est en pleine ébullition intellectuelle et artistique. Ces artistes déclinent leur propre interprétation de ce courant, et l’adaptent au terroir qui est le leur.

Gilles Mastalski

Hyde, The Secret, 1909, Color woodcut, 2

POUR L'AMOUR DE L'ESTAMPE : HELEN HYDE ET BERTHA LUM

ヘレン・ハイドとバーサ・ラム

       

       Au moment où l’Occident commence à entrevoir le potentiel moderniste et libérateur que peut jouer l’art japonais dans son influence sur les pratiques européennes, « vivre le Japon » et en emprunter les codes artistiques, surtout pour deux femmes, constitue en soi un acte d’avant-garde.

Viviane Le Berre

Victor Hugo, yeah man

HUGO LE MALENTENDU : CHANSON, BD, MANGA

ヴィクトル・ユーゴー

       

Chansons, BD, mangas – il y a un intérêt à la fois théorique, humain, littéraire et, dirais-je, proprement hugolien, à porter son attention sur ces « savoirs assujettis », ces savoirs naïfs, ces savoirs hiérarchiquement inférieurs. Oui, c’est un geste typiquement hugolien que d’étudier ces formes dites mineures et de tâcher de les coupler avec le savoir de l’érudition, de laisser la parole à ce savoir différentiel, à ces formes massives, circulantes et discontinues de savoir.

Michaël Ferrier 

Eroshima.jpg

DANY LAFERRIÈRE : JE SUIS UN ÉCRIVAIN JAPONAIS (ENTRETIEN)

ダニー・ラフェリエール 

       Un écrivain haïtien, vivant au Canada et écrivant en français un livre intitulé… Je suis un écrivain japonais (Grasset, 2008). Voilà qui est singulier. Mais que vient faire le Japon dans la vie de Dany Laferrière, à quoi correspond-il dans son parcours littéraire et quelle place tient-il dans sa poétique, ce sont les questions que Michaël Ferrier lui a posées. Quand le Ferrier rencontre Laferrière, un entretien réalisé le 8 octobre 2011, à l’Institut franco-japonais de Tokyo.

Dany Laferrière 

J._Gautier._Poëmes_de_la_libellule,_1885

LE JAPONISME DANS LA LITTÉRATURE FRANCAISE (1867-1967)

ジャポニスム とフランス文学(1867−1967)

Sur le japonisme en littérature, les travaux demeurent dans un état de pénurie assez étonnant, surtout quand on le rapporte à l’abondante production sur le japonisme en peinture en particulier. Voici donc un immense mouvement artistique de dimension européenne, le plus important peut-être de la seconde moitié du XIXe siècle, mais qui n’aurait pas – ou très peu – touché la littérature... Ce texte démontre le contraire, en étudiant sur un siècle la diffusion du japonisme dans la littérature française pour en esquisser un début de problématisation et en montrer l’importance aujourd’hui largement sous-estimée. 

Michaël Ferrier 

Arai Takashi, Abe Koyu et ses déchets ra

RENDRE VISIBLES LES ENJEUX DU NUCLÉAIRE - ARAI TAKASHI
新井卓

Arai Takashi (né en 1978) est un daguerréotypiste japonais basé à Kawasaki, au Japon. Il explore les problématiques liées au nucléaire – du premier test atomique à Trinity, le 16 juillet 1945, à la catastrophe nucléaire de Fukushima en mars 2011 - à travers l’utilisation de cet ancien procédé photographique (1835), le daguerréotype, qu’il surnomme « conteneur monumental ». 

Amandine Davre

Michel Serres, Kyoto, 1992 ©Michaël Ferr

POUR CÉLÉBRER L'ÉCHANGE - MICHEL SERRES

ミシェル・セール

J'admire la polychromie des printemps japonais pour avoir vécu plongé en ceux, moins fastueux, de mon enfance, je comprends la douceur de la vallée de ma naissance pour avoir aimé les printemps japonais... 

Michel Serres

Michel_Serres,_Kyoto,_1992_©Michaël_Ferr

MON AMI LE JAPON - MICHEL SERRES

ミシェル・セール

Voici mon conseil : trouvez un ami qui soit le Japon. Le vrai canal, c'est la personne humaine.  

Michel Serres

Tanizaki au chat.jpg

TANIZAKI REVISITÉ

谷崎/ハティビ

       La poésie japonaise m’a été révélée très tôt, vers l’âge de treize-quatorze ans. Une révélation première, qui fut suivie, beaucoup plus tard, par une découverte surprenante de l’œuvre de Tanizaki et d’autres textes japonais majeurs, anciens ou modernes. Tous : traduits en français.

Abdelkébir Khatibi

LITTÉRATURE

LES ÉCRIVAINS DE L'IRRÉPARABLE

       Le sentiment de l’impuissance ou de l’inutilité du langage est devenu une des angoisses les plus cruelles de ces hommes qui avaient vu « ce que les hommes ne doivent pas voir. » 

Robert AntelmeL'Espèce humaine

Michaël Ferrier

« RUSER AVEC LA CLÔTURE  » : PETIT PORTRAIT DE BUTOR EN VOLATILE JAPONAIS

       La littérature ? Une « activité suspecte, en relation avec tout le clandestin, l'interdit », une « activité protestataire de cri contre toutes les injustices, aussi bien celles de la société, que celles de la nature. »

Michel ButorComment écrire pour Jasper Johns

Michaël Ferrier 

JULIEN DELMAIRE : NAISSANCE D'UN ÉCRIVAIN

       « En ces temps héroïques, la France redoutait les morsures du devenir. (...) les discours étaient de défiance et d’exhortation, et toujours le courage consistait à plaquer au sol des hommes à bout de souffle. »

Julien Delmaire, Georgia

Michaël Ferrier

ANGOT : ÉCRIRE L'IMPOSSIBLE

       « L’inceste au plus haut degré est ce qui ne peut pas être représenté ni dans son apparence ni dans sa conséquence du désir, ni dans son principe, ni dans son savoir, ni dans sa connaissance. »

Marguerite Duras, Agatha (Minuit, 1981)

Michaël Ferrier

TU TE SOUVIENDRAS...

        de ces noms de lieux, « le pavillon où on lave les épées et on prie pour la paix », « le rocher des fées volantes »

       de la secte confucéenne « la forêt des lettrés »

François Laut 

Photos de Lin Delpierre 

DE L'INFRA-ORDINAIRE AU SUPER NORMAL

       Critique sociale, expérience anthropologique, expérimentations esthétiques : dans ces trois domaines, la comparaison entre l’infra-ordinaire et le Super Normal en dit long sur la formidable intelligence critique de Perec.

Michaël Ferrier

WAGON-FRONTIÈRE

       Passer une frontière, ce n’est pas passer brutalement d’un pays à l’autre. Pas toujours. Dans l’espace indécis qui sépare la Mongolie de la Russie, on opère un glissement, une translation dont on ne connaît ni le commencement ni la fin.

David Collin 

SHANGHAI LIBRARY

       Mais où était donc cette bibliothèque fantôme ? Pour toute réponse, le garçon m’apporta un cocktail orangé pour le moins incongru mais tout à fait à mon goût. Shanghai library, excellent choix...

David Collin 

LE BUNRAKU DE BARTHES

  

       Il ne fait aucun doute que la découverte du bunraku est venue confirmer, et même radicaliser les thèses énoncées pendant la période 1953-1960 sur la nécessité en France d’un renouveau du langage dramaturgique.  Le bunraku avance et matérialise tous les enjeux à venir de la sémiologie critique : primauté des codes, de la discontinuité, de l’écriture plurielle, primauté de la combinatoire.

François Bizet 

Jean-Luc Moulène, Drawing for usure,NYC,

GUYOTAT : LA PROSE À VIF

(Prostitution et Littérature interdite)

 

 En 1975, les éditions Gallimard publient Prostitution, un texte de Pierre Guyotat si troublant que l’éditeur prend la précaution de l’accompagner d’une mise en garde :

« Le vrai problème que ce texte à proprement parler inqualifiable pose jusqu’au malaise est celui de sa lecture. » 

Michaël Ferrier 

Victor Hugo, yeah man

HUGO LE MALENTENDU : CHANSON, BD, MANGA

ヴィクトル・ユーゴー

       

Chansons, BD, mangas – il y a un intérêt à la fois théorique, humain, littéraire et, dirais-je, proprement hugolien, à porter son attention sur ces « savoirs assujettis ». Oui, c’est un geste typiquement hugolien que d’étudier ces formes dites mineures et de tâcher de les coupler avec le savoir de l’érudition, de laisser la parole à ce savoir différentiel, à ces formes massives, circulantes et discontinues de savoir.

Michaël Ferrier 

Eroshima.jpg

DANY LAFERRIÈRE : JE SUIS UN ÉCRIVAIN JAPONAIS (ENTRETIEN)

ダニー・ラフェリエール 

       Un écrivain haïtien, vivant au Canada et écrivant en français un livre intitulé… Je suis un écrivain japonais (Grasset, 2008). Voilà qui est singulier. Mais que vient faire le Japon dans la vie de Dany Laferrière, à quoi correspond-il dans son parcours littéraire et quelle place tient-il dans sa poétique, ce sont les questions que Michaël Ferrier lui a posées. Quand le Ferrier rencontre Laferrière, un entretien réalisé le 8 octobre 2011, à l’Institut franco-japonais de Tokyo.

Dany Laferrière 

J._Gautier._Poëmes_de_la_libellule,_1885

LE JAPONISME DANS LA LITTÉRATURE FRANCAISE (1867-1967)

ジャポニスム とフランス文学(1867−1967)

Sur le japonisme en littérature, les travaux demeurent dans un état de friche et même de pénurie assez étonnant, surtout quand on le rapporte à l’abondante production critique dans les arts visuels, et sur le japonisme en peinture en particulier. Voici donc un immense mouvement artistique de dimension européenne, le plus important peut-être de la seconde moitié du XIXe siècle, mais qui n’aurait pas – ou très peu – touché la littérature... Ce texte démontre le contraire, en étudiant sur un siècle la diffusion du japonisme dans la littérature française pour en esquisser un début de problématisation et en montrer l’importance aujourd’hui largement sous-estimée. 

Michaël Ferrier 

ÉCRITS SUR L'ART

DE L'INFRA-ORDINAIRE AU SUPER NORMAL

       D’emblée, le projet de Fukasawa et Morrison se définit par une absence : de style, d’« identité », d’originalité. Il met l’accent sur quelque chose qui, précisément, n’est pas remarquable. Son but ? « Retrouver un accès au réel que le monde moderne, dans sa manière de diffuser et de recevoir les informations, de les traiter et de les transformer, de les produire et de les stocker, dénie ou oblitère de plus en plus. »

Michaël Ferrier

PERFORMANCES(S) : GUTAI EN PERSPECTIVE

       « Créez ce qui n’a pas été fait auparavant ! » Gutai apparaît comme un véritable laboratoire ouvrant un champ d’expérimentations multiples et systématiquement inédites abordant dans le même temps la manière, les matériaux et le mode d’exposition.

Yves Millet

LES VARIATIONS ÉLECTIVES DE  GUILLAUME HEBERT, PEINTRE-PHOTOGRAPHE

       Guillaume Hebert se place à l’interstice de ces deux médiums que sont la peinture et la photographie : une quête toute personnelle qui l’amène à s’approprier, en usant des technologies numériques d’aujourd’hui, les procédés des pionniers de l’art photographique. 

Guillaume Hebert et Yves Millet 

Sengai.jpg

ART JAPONAIS

日本のアート

             La peinture, la statue, le temple ne sont pas isolés dans l'espace ; ils sont rattachés par un lien profond et mystérieux aux rivières, aux rochers, au vent. Et ceux-ci à leur tour sont en communion avec les ancêtres. Si bien qu'une simple ligne de peinture, un toit de temple, un geste ou un cri d'acteur, expriment le Japon tout entier.

Nikos Kazantzaki

Conducteur_de_rickshaw_au_repos_à_Kuruya

DE LA MONARCHIE DES HABSBOURG AU PAYS DU SOLEIL LEVANT

ハプスブルク帝国と日本

       Julian Fałat et Emil Orlik font partie de ces artistes européens qui ont été influencés par l’art japonais, l’un en 1885, l’autre en 1900-1901, et se sont rendus dans l’archipel. Au-delà de leurs origines, tous deux sont de purs produits de l’empire multiethnique des Habsbourg qui, à la fin du XIXème siècle, est en pleine ébullition intellectuelle et artistique. Ces artistes déclinent leur propre interprétation de ce courant, et l’adaptent au terroir qui est le leur.

Gilles Mastalski

Hyde, The Secret, 1909, Color woodcut, 2

POUR L'AMOUR DE L'ESTAMPE : HELEN HYDE ET BERTHA LUM

ヘレン・ハイドとバーサ・ラム

       

       Au moment où l’Occident commence à entrevoir le potentiel moderniste et libérateur que peut jouer l’art japonais dans son influence sur les pratiques européennes, « vivre le Japon » et en emprunter les codes artistiques, surtout pour deux femmes, constitue en soi un acte d’avant-garde.

Viviane Le Berre

Arai Takashi, Abe Koyu et ses déchets ra

LES ENJEUX DU NUCLEAIRE - ARAI TAKASHI
新井卓

Arai Takashi (né en 1978) est un daguerréotypiste japonais basé à Kawasaki, au Japon. Il explore les problématiques liées au nucléaire – du premier test atomique à Trinity, le 16 juillet 1945, à la catastrophe nucléaire de Fukushima en mars 2011 - à travers l’utilisation de cet ancien procédé photographique (1835), le daguerréotype, qu’il surnomme « conteneur monumental ». 

Amandine Davre

ASIE

MONGOLIE/RUSSIE

       Passer une frontière, ce n’est pas passer brutalement d’un pays à l’autre. Pas toujours. Dans l’espace indécis qui sépare la Mongolie de la Russie, on opère un glissement, une translation dont on ne connaît ni le commencement ni la fin.

David Collin 

SHANGHAI LIBRARY

       Mais où était donc cette bibliothèque fantôme ? Pour toute réponse, le garçon m’apporta un cocktail orangé pour le moins incongru mais tout à fait à mon goût. Shanghai library, excellent choix...

David Collin 

TAIWAN

       Taiwan c’est également des couleurs au quotidien, une capacité de saturation autre que la gamme et l’usage des couleurs volontiers feutrées au Japon ou au risque de stridences soudaines en Corée.

Yves Millet et Guillaume Hebert

SÉOUL

        Tu te souviendras... de Hendrik Hamel, le premier Européen à avoir relaté un séjour en Corée au XVIIème siècle, il avait noté que les enfants fumaient dès cinq ans, que les deuils duraient trois ans et que les hommes étaient « d’une complexion fort amoureuse et jalouse. »

François Laut, Photos de Lin Delpierre 

IDÉES

NAKAGAWA HISAYASU - LA THÉORIE DU « DOUBLE ÉCLAIRAGE »

中川 久定

 

       Pour donner une chance à quelque rencontre d’exister, à quelque dialogue de se nouer, il faut trouver un troisième lieu d’où l’on puisse éclairer, à l’aide du « double éclairage », les présupposés et les impensés des deux partis. C’est dans cette « position médiane » – ni japonaise ni française, ou en même temps l’une et l’autre – , qu’il a choisi de se situer.

Michaël Ferrier

Jean-Luc Nancy.jpeg
kraftwerk_©_Di_ Paola.jpg

JEAN-LUC NANCY - L'OCCIDENT EST-IL UN ACCIDENT ?

ジャン=リュック・ナンシー

 

       Fukushima ne peut pas être un objet de réflexion mais plutôt un partenaire obligé de toute réflexion aujourd'hui.

Jean-Luc Nancy

MICHAËL FERRIER - AVEC FUKUSHIMA

ミカエル・フェリエ 

 

La « pensée avec » mériterait ici d’être revisitée, réévaluée, revalorisée : nous ne vivons pas « sur » un territoire mais « avec » celui-ci, dans sa diversité, avec ses ressources aussi bien que ses contraintes. Ce n’est ni la technique ni le calcul scientifique qui nous permettront de veiller sur notre Terre et sur la fragilité de nos existences, mais bien une certaine qualité d’attention à ce que nous nommons, à tort, en français comme dans d’autres langues : « l’environnement ». Car le monde ne nous environne pas. Nous ne sommes pas seulement dans le monde, ou au milieu du monde : nous sommes avec

Michel Serres, Kyoto, 1992 ©Michaël Ferr

LA VIERGE ET LE TAUREAU - MICHEL SERRES

ミシェル・セール

La terre est basse, elle est plus basse que nos pieds, la terre est basse, nos mains et nos bêches, pour pouvoir l’atteindre, vont plus loin que nos semelles, la terre est si basse que depuis des millions d’années, des millions d’hommes, silencieux et courbés, ont mal au dos. Je ressens toujours dans mes reins cette douleur d’humilité, je ne pourrai jamais l’oublier. 

Michel Serres

Michel Serres, Kyoto, 1992 ©Michaël Ferr

POUR CÉLÉBRER L'ÉCHANGE - MICHEL SERRES

ミシェル・セール

J'admire la polychromie des printemps japonais pour avoir vécu plongé en ceux, moins fastueux, de mon enfance, je comprends la douceur de la vallée de ma naissance pour avoir aimé les printemps japonais... 

Michel Serres

春夏秋冬 平成2年 日本現代書ブリスベーン展©日 本 書 道 学 院

       Les droits d'auteur des œuvres reproduites sur ce site sont, quand ils existent, dûment signalés. Les œuvres mentionnées le sont sans visée commerciale mais dans un but de recherche, de compte-rendu ou d'analyse critique. Le cas échéant, elles peuvent être retirées sur simple demande des propriétaires des droits. Sauf autorisation, toute utilisation des textes et des illustrations (images, dessins, photographies, etc.) autres que la consultation individuelle et privée est interdite.

 

 

       Copyrighted materials, if any, on this website are included as “fair use”. These are used for the purpose of research, review or critical analysis, and will be removed at the request of copyright owner(s).

 

©2014-2019 by Michaël Ferrier/Tokyo-La-Lézarde. All rights reserved.

 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus